La Chambre Philharmonique-Emmanuel Krivine
Particuliers

Soutenez la Chambre Philharmonique !

Tempo primo

Le club des entreprises mécènes !

Documents

 

Saison 2015/16: trois questions à Emmanuel Krivine

Le livre d'or de nos mécènes 

Ils nous soutiennent dans notre projet, nous leur avons donné la parole…

L'Opéra, c'est fou!

Caroline Eliacheff est psychanalyste et n'avait jamais eu l'occasion d'écouter "professionnellement" des airs d'opéra italien. Et pas n'importe quels airs. Ceux de Lucia, Elvira, Amina. Des femmes d'un autre siècle perdent momentanément la raison.
L'Opéra, écrit Michel Schneider, "c'est la musique rendue malade et folle, c'est le texte fait cri ou caresse. L'Opéra, il faut l'admettre, est le règne du bizarre, du monstrueux, de l'extravagant." Dans l'Opéra, les femmes souffrent et la psychanalyse est née de l'écoute de la souffrance des femmes. La voix est l'instrument de travail de la diva. L'écoute est celui du psychanalyste. Au delà que trouve-t-on qui puisse s'analyser ?

Interpréter aujourd’hui Beethoven sur instruments d’époque par quelques musiciens de la Chambre Philharmonique

S'il est un moment musical qui prend une signification différente selon que l'on joue dans une formation traditionnelle ou dans un orchestre sur instruments historiques, c'est bien le corpus des neuf symphonies de Beethoven...